Technique et Réglementation

Préambule

Elle pourrait se caractériser ainsi :

C'est une méthode de combat qui vise à vaincre, tout en intégrant plusieurs styles et qui s'adapte à la personnalité de chaque pratiquant. Comme Bruce Lee l'expliquait « c'est une façon de dire que le véritable but des arts martiaux n'est pas la forme, mais atteindre son adversaire ». La différence la plus évidente avec l'aspect classique des arts martiaux est l'absence de toute passivité.

La Boxe Mixte Martiale n'est constituée que de mouvements offensifs. Les trois spécificités de cet art sont : l'efficacité, la spontanéité et la simplicité.

 

Technique

C'est un mélange de sports de combat et d'arts martiaux traditionnels. Ne pas tout prendre dans une discipline, juste ce qui est efficace.

Les prises de disciplines différentes doivent se compléter.

Des objectifs différents, en les unissant, peuvent faire un art martial complet.

Nous travaillons dans une garde de boxe pieds-poings, mais inversée (poing et jambe forte devant).

 

Composition de la Boxe Mixte Martiale:

Boxe pieds/poings (Kick-Boxing, Muay-Thaï)

Self-défense

JJB

 

Le Combat

1. Travailler son adversaire debout en boxe pieds- poings. Chercher à le neutraliser ou à le déstabiliser.
2. Pouvoir dans l'action neutraliser son adversaire ou le contrer en se servant de prises empruntées aux arts martiaux traditionnels.
3 .Si l'opportunité se présente emmener son adversaire au sol pour le neutraliser en soumission, mais attention cette dernière ne doit pas rester sans mouvement d'action ou les combattants doivent se relevés.

Comportement au combat

Etre rapide dans le contre mais surtout dans les esquives.
Maîtriser ses émotions : la peur, la violence, l'angoisse, le doute, la connaissance de soi.
 

Travail en salle suivant les grades et âges
Avec les enfants nous travaillons uniquement autour de la Boxe Mixte éducative et quelques prises de base en lien avec le self -défense.
Pour les adultes jusqu'à la ceinture orange nous commençons par travailler sur les bases de la boxe pieds- poings, et indépendamment des prises de base des arts martiaux traditionnels.
A un niveau plus élevé nous mélangeons tous ces arts pour pratiquer la Boxe Mixte Martiale et sa méthodologie.

 

Règlement

Tenue et équipement :

1°) Le combattant est autorisé à porter la tenue du style de la discipline pratiquée habituellement dans l'activité de Boxe Mixte Martiale de son club.
Les pratiquants Hommes peuvent également opter pour le short long .

2°) Les pratiquants doivent être équipés de :

- Gant de BMM et de Boxe

- Une coquille

- Protège dents

- Protèges Tibias pieds

- Port du casque

- Protège coude

- Protège poitrine pour les femmes

- Plastron pour les moins de 13 ans

Par mesure d'hygiène et de sécurité, les ongles des pratiquants devront être coupés courts
(pieds et mains).
Aucun bijou d'aucune sorte et sous quelque forme que ce soit n'est autorisé, alliance comprise.
Le port des lunettes est interdit, les verres de contacts pourront être utilisés.

 

Les différents types de KO interdits en Boxe Mixte Martiale

D'un point de vue médical, il existe plusieurs types de KO : le KO cérébral le plus fréquent, le KO vasculaire, le KO neurovégétatif, le KO musculaire, le KO suite à un coup au foie ou au plexus solaire, le KO par épuisement.

 

KO cérébral interdit

Il s'agit d'un choc sur la tête. Un boxeur tombe inconscient dans les cordes. La plupart des KO proviennent d'un coup à la tête, à la mâchoire ou aux tempes, et résultent d'un traumatisme crânien. Sur le plan biomécanique, ce choc, plus ou moins violent, entraîne un brusque mouvement de la tête. Ce mouvement est particulièrement important dans un choc au menton qui entraîne une vive rotation cervicale et un important mouvement du reste de la tête. Ce déplacement de la tête entraîne un déplacement du cerveau à l'intérieur de la boîte crânienne (le cerveau flotte à l'intérieur). Le cerveau peut alors heurter, plus ou moins violemment, la table interne de la voûte crânienne.

Ce choc peut donc entraîner une commotion cérébrale, avec perte de la lucidité, trouble de l'équilibre, de l'audition, de la vue, voire une perte de connaissance plus ou moins importante (de la simple absence jusqu'au coma).

Ces traumatismes peuvent n'entraîner aucune conséquence aiguë mais peuvent laisser des séquelles neurologiques à long terme, surtout s'ils sont répétés. Certains pensent que la forme précoce de la maladie de Parkinson dont est atteint le boxeur Mohamed Ali serait due aux coups qu'il aurait reçus pendant sa carrière.

 

KO vasculaire interdit

Il s'agit d'un choc au niveau d'une artère.

Le choc porte sur une artère (telle que la carotide), de ce fait le sang n'irrigue plus (ou beaucoup moins) le cerveau. Ceci peut provoquer une perte de conscience ou une paralysie partielle.
Le choc peut décoller une plaque de cholestérol qui, entraînée par le sang,  finit par provoquer un accident vasculaire cérébral.

 

Les différents types de K.O autorisés en Boxe Mixte Martiale

 

KO neurovégétatif autorisé

Il s'agit d'un choc frappant le système nerveux. Le choc provoque un impact sur les nerfs et le système nerveux, ce dernier n'ayant pas l'habitude d'être autant stimulé et aussi rapidement provoque un « court-circuitage » (malaise vagal) et c'est le KO. Exemple : un Front Kick porté au niveau du plexus ou un Middle kick au foie.

 

KO musculaire autorisé

Le coup porté provoque une paralysie musculaire. Exemple : un coup porté au niveau de la cuisse, ou au niveau du triceps.

 

Actes prohibés dans la Boxe Mixte Martiale :

01 - Frappe violente sens maîtrise au niveau de la tête.
02 - Frappe sur la nuque, utiliser délibérément le coup du lapin.
03 - Frapper toute la région du dos, sauf sur une action retournée de l'adversaire, pour les femmes, la poitrine.
04 - Frapper à la tête un adversaire à terre.
05 - Mettre inconscient son adversaire avec le KO cérébral ou le KO vasculaire est interdit. Seul le KO neurovégétatif et musculaire et accepter dans les combats adultes voir l'explication du KO ci-dessus.

Toute touche non contrôlée dans les cas cités précédemment entraîne la disqualification immédiate du combattant fautif. Les actions à la tête, à la nuque, dans le dos et sur un adversaire au sol devront impérativement être contrôlées.

06 - Coups piqués avec les doigts ou viser les yeux avec les pouces.
07 -  Mettre ses doigts dans les orifices de l'adversaire.
08 - Coups au niveau du triangle génital.
09 - Coups de tête.
10 - Exécuter une action avec l'intention de blesser.
11 - Crier sans raison apparente.
12 - Contester l'arbitrage.
13 - Saisir sans action immédiate.
14 -  Rentrer directement dans l'adversaire pour le faire tomber au sol sans effectuer une prise de self défense.
15 - Fuir et sortir volontaire de la surface de combat.
16 - Tourner volontairement le dos à l'adversaire pour fuir une attaque de celui-ci.
17 -  Simuler d'avoir été frappé sur la coquille
18 -  Donner que des coups de poings
19 - Se cacher dans ses gants en évitant le combat
20 - Pousser la tête de l'adversaire en arrière avec la main ouverte et de le frapper de l'autre
21 - Tenir de la main une corde du ring
22 - Frapper un adversaire à terre ou en train de se relever
23 - Frapper derrière la tête
24 - Accrocher son adversaire pour l'empêcher de porter des coups
25 - Tenir un adversaire d'une main et de le frapper de l'autre
26 - Frapper avec le gant ouvert
27 - Bousculer l'adversaire dans les cordes
28 - Porter volontairement des coups sur les reins
29 - Insulter l'adversaire,  jurer ou employer un langage grossier ou inconvenant
30 - Tourner le dos à l'adversaire sans exécuter une technique
31 - Fuir ou de refuser le combat
32 -  Mordre, cracher sur l'adversaire, sur l'arbitre ou sur toute chose vivante ou non
33 - Parler en boxant
34 - Rester trop longtemps au sol sans conclure par soumission (temps maximum 20 secondes)
35 - Se présenter sur le ring avec des blessures ou des plaies non soignées, ou des maladies de peau
36 - La pratique de toute prise de saisie, blocage puis tomber sur les cervicales.
37 - Faire massue avec les deux mains.
38 - Attaquer après le break ou le stop.
39 - Attaquer après le son de cloche de fin de round ou lorsque l'adversaire est en dehors du ring.
40 - Utiliser les cordes.
41 - Coup de pied de face dans le genou, (uniquement en combat).

 

Règles du passage de grade

Il peut y avoir 2 passages de grades par an, jusqu'à la ceinture Verte, pour les adhérents ayant déjà pratiqué un art martial pieds- poings et sur validation technique du professeur et cela jusqu'a l'obtention de la ceinture marron.

Les adhérents détenteurs d'une ceinture Noire dans une discipline approchant la Boxe Mixte Martiale, et après une évaluation technique du professeur et sur présentation d'un justificatif passeront directement à la ceinture Orange en février et la verte en fin d'année.

Les critères d'obtention du grade sont appliqués de la même manière pour toutes et tous mais adaptés à l'âge, et aux capacités motrices du concurrent. Le passage de grade tient également compte de l'assiduité et de la motivation du concurrent durant la saison en cours. L'examen se déroule face à un jury de ceintures Noires et Marron. Si un pratiquant a l'impossibilité de participer à un passage de grade pour des raisons valables, son examen peut être différé de quelques jours.

Chaque passage de grades est évalué par un test technique, si la note obtenue le jour de l'examen et à moins de 5 points de la note maximale, le candidat  est convié à la ceinture suivante (exemple : 45 / 50).

L'ordre des ceintures Adultes passé dans le club : Jaune, Orange, Verte, Bleu, Marron. Des ceintures intermédiaires peuvent être données soit à la suite d'un échec soit par promotion en raison d'une bonne prestation technique effectuée le jour de l'examen : Elle rapportera 2pts pour le passage en fin d'année pour les adultes.

L'ordre des ceintures Enfants passé dans le club : Blanche/Jaune, Jaune, Jaune/Orange, Orange, Orange/Verte, Verte, puis à ses 13ans il confirmera avec la verte Adulte, Bleu, Marron.

 

Conditions de passage :

Le premier passage de février nécessite une assiduité de 15 cours.
Le passage de grade du mois de mai pour les adultes nécessite une assiduité de 30 cours.
Le passage de la ceinture Marron, nécessite une assiduité de 50 cours dont 20 cours monitorat.
Le passage de grade enfants, nécessite une assiduité de 20 cours.